Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saveur indienne métisse

Cuisine inspirée et nourriture spirituelle : un blog pour partager avec vous mes recettes culinaires inspirées par mes origines indiennes et mes voyages. J'essaie de démystifier les préparations sophistiquées pour les rendre accessible à tous. Merci pour vos suggestions. Djodi "Tout ce qui n'est pas partagé est perdu pour toujours" Rabindranath TAGORE, poète indien

Une mère idéale, ça existe ?

Je ne me rappelle pas de gestes câlins de ma mère, aussi longtemps que je m'en souvienne ! Pourtant elle a dû en avoir quand j'étais bébé, puisque je suis née 15 ans après leur mariage (après un bébé mort-né et plusieurs fausses couches) comme un enfant miracle ! Son attention a été vite monopolisée par la puînée chétive (avec laquelle elle était démonstrative) et sa vie de femme jalonnée par les conflits familiaux et maladies successives (causes et conséquences).

Je lui en ai voulu bien plus tard, plusieurs mois après son décès ! Car quand on est enfant on s'adapte à la vie telle qu'elle se présente, je n'avais pas de sentiment de manque : j'étais une enfant joyeuse et sociable malgré le contexte familial conflictuel.

Maintenant je ne lui en veux plus du tout car j'ai compris pourquoi. Même si elle n'était pas câline avec moi, ma maman s'était investie dans les bases nécessaires à ma construction : elle passait du temps à cuisiner sain et goûteux (c'est d'elle que je tiens mon intérêt pour la cuisine), surveillait mes devoirs (j'étais inscrite dans les meilleures écoles), m'achetait les plus jolies toilettes, me corrigeait constamment...  C'était sa façon à elle de s'occuper de moi et de me montrer son affection !

A l'adolescence, je me suis construite à l'opposé de son image : rebelle, indépendante, autonome... (mais je me suis radoucie avec l'âge :) J'étais certes très cadrée par mes deux parents mais c'était l'éducation à l'indienne de l'époque. Et ils ont fait ce qu'ils ont pu avec ce qu'ils ont reçu (héritage familial) mais grâce à eux, je n'ai jamais manqué matériellement !

Tout ceci a forgé mon caractère et fait de moi la femme que je suis aujourd'hui. Djodi

"Certaines sont trop présentes dans la vie de leurs enfants et d'autres pas assez ! Comment trouver un juste équilibre ? Les images archétypales des mères des contes de fées (gentilles ou méchantes) ne collent pas toujours à la réalité du quotidien.

Certain(e)s projettent dans leur couple les attentes qu'ils ne sont pas parvenus à combler avec leur mère ou père biologique : on attend de l'autre qu'il ou elle répare nos blessures, prenne soin de nous comme une mère idéale l'aurait fait. Quand ces besoins ne sont pas satisfaits, frustrations et conflits pourrissent les relations conjugales.

Apprenons à être une mère pour nous mêmes : écouter ce qui se passe à l'intérieur de nous, d'identifier nos besoins et les mettre en oeuvre. Ne pas attribuer cette responsabilité aux autres." Jean Jacques Crèvecoeur

Pour approfondir le sujet : la psychogénéalogie, l'influence de notre famille 
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/10/la-psychogenealogie-par-chantal-rialland.html
Sur le même thème http://www.saveurindiennemetisse.com/tag/epanouissement%20de%20soi/

P.S. Je ne suis pas rémunérée par l'auteur pour promouvoir son enseignement ou ses vidéos, j'ai aimé donc je partage ! Djodi

Et en ce qui concerne le père idéal ? ça n'existe pas non plus, personne n'est parfait : nous même nous le sommes pas alors pourquoi attendre que les autres le soient !

Je parle du mien dans l'article suivant : http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/08/militaire-eveilleur-de-conscience-gregory-mutombo.html

Jean Jacques Crèvecoeur relate son vécu de parent, qu'il n'a pas toujours été un père parfait !

RÉSUMÉ DE CETTE VIDÉO
Un père idéal, ça n’existe pas plus qu’une mère idéale. Pourtant, nous sommes très nombreux à nous languir de tout ce que nous n’avons pas reçu de notre père… Avec comme conséquence que nous nous sentons démunis pour entrer dans le monde et assumer nos responsabilités. En sortant de cette attente et en apprenant à être un père pour nous-mêmes, nous pouvons prendre soin de nos besoins de reconnaissance et de sécurité, en posant nos limites, en posant des actes, en apprenant la discipline et en prenant le temps de réaliser ce qui doit l’être…

son blog : http://creer-une-meilleure-vie.com
site officiel : http://jeanjacquescrevecoeur.com 
chaîne Youtube : https://youtube.com/user/promethee196...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Djodi

Native de Pondichéry (Inde), mes préférences culinaires tendent vers les plats de mon enfance métissés avec ceux des pays visités. J'ai créé ce blog pas seulement pour partager sur la cuisine et l'épanouissement de soi mais aussi pour relier les gens entre eux, amener à réfléchir les uns et les autres sur des sujets dont ils ne se seraient jamais intéressés, les ouvrir à de nouveaux horizons, bref si je peux aider les autres à avancer aussi... ! Merci pour vos commentaires. Djodi
Voir le profil de Djodi sur le portail Overblog

Commenter cet article