Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saveur indienne métisse

Cuisine inspirée et nourriture spirituelle : un blog pour partager avec vous mes recettes culinaires inspirées par mes origines indiennes et mes voyages. J'essaie de démystifier les préparations sophistiquées pour les rendre accessible à tous. Merci pour vos suggestions. Djodi "Tout ce qui n'est pas partagé est perdu pour toujours" Rabindranath TAGORE, poète indien

Masala de pomme de terre

Masala de pomme de terre

Pour garnir les chapatis (ma vidéo précédente), voici une préparation de pomme de terre peu compliquée. Impératif : mangez avec les doigts :) Vous pouvez sauter l'étape 3 des épices si elle vous paraît fastidieuse, mais parsemez de coriandre fraîche en fin de cuisson pour parfumer le plat.

Temps de préparation : environ 30 minutes

Ingrédients pour deux

  • 300 g de pommes de terre 
  • 1 gros oignon haché
  • 2 tomates hachées
  • 1 petite rondelle de gingembre haché
  • 2 gousses d'ail haché
  • 1 piment vert épépiné (doux ou fort selon la tolérance de vos papilles)
  • quelques feuilles de curry (facultatif) 
  • 1 poignée de coriandre fraîche 
  • 1 pincée de curcuma + sel
  • 2 c à soupe d'huile ou ghee

épices à sauter http://saveurindiennemetisse.over-blog.com/2015/03/boite-a-epices.html
​1 pc (pincée) graines de moutarde, 1 pc d'urad dal*, 1 pc graines de cumin, 1 pc asafoetida* 

 

Préparation

  1. Cuire les pommes de terre dans une cocotte minute (ou dans l'eau bouillante) avec un peu de gros sel pendant 10 mn, les éplucher et les découper en petits cubes.
  2. découper tous les légumes comme indiqué
  3. Etape délicate épices à sauter 
    Chauffer l'huile dans un wok, mettre les graines de moutarde dans l’huile chaude, dès qu'elles éclatent réduire complètement le feu, il ne faut pas qu'elles brûlent (sinon ça devient amer), ajouter l'urad dal, le cumin, l'asafoetida* et les feuilles de curry à feu très doux.
  4. Faire revenir l'oignon, l'ail, le gingembre, le piment et les tomates respectivement 5 min
  5. Incorporer le curcuma sans le brûler, saler si besoin après avoir goûté.
  6. Ajouter les pommes de terre et laisser cuire à feux doux pendant 10 minutes en remuant de temps en temps pour éviter qu'elles attachent. 
  7. Quand la préparation a bien fondue, parsemer de coriandre ciselée hors du feu.

 

Servir la préparation enroulée dans les chapatis nappés de ghee (ci-dessous recette filmée)
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/09/chapati-preparation-filmee.html

Comment préparer du ghee (beurre clarifié)
http://www.saveurindiennemetisse.com/2015/03/beurre-clarifie-1.html

 

Vous pouvez aussi accompagner cette préparation avec du Roti canai, cousin du chapati
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/08/roti-canai-malaisien.html
 

Asafoetida est la résine provenant des racines incisées d'une plante cousine du persil, la médecine ayurvédique indienne lui prête des vertus digestives, elle aide à nettoyer les intestins. En l'ajoutant aux pommes de terre, elle réduit les spasmes et les flatulences et facilite la digestion. Il faut la doser avec parcimonie (comme le curcuma) et surtout ne pas la brûler pendant la cuisson.

Pour d'autres recettes http://www.saveurindiennemetisse.com/tag/recettes/

urad dal

* Appelé aussi urid dal, ce sont des petites lentilles blanches concassées, à doser avec parcimonie comme les graines de moutarde, quand on fait sauter des épices.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Djodi

Native de Pondichéry (Inde), mes préférences culinaires tendent vers les plats de mon enfance métissés avec ceux des pays visités. J'ai créé ce blog pas seulement pour partager sur la cuisine et l'épanouissement de soi mais aussi pour relier les gens entre eux, amener à réfléchir les uns et les autres sur des sujets dont ils ne se seraient jamais intéressés, les ouvrir à de nouveaux horizons, bref si je peux aider les autres à avancer aussi... ! Merci pour vos commentaires. Djodi
Voir le profil de Djodi sur le portail Overblog

Commenter cet article