Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saveur indienne métisse

Cuisine inspirée et nourriture spirituelle : un blog pour partager avec vous mes recettes culinaires inspirées par mes origines indiennes et mes voyages. J'essaie de démystifier les préparations sophistiquées pour les rendre accessible à tous. Merci pour vos suggestions. Djodi "Tout ce qui n'est pas partagé est perdu pour toujours" Rabindranath TAGORE, poète indien

Stage chez Isha yoga à Coimbatore Inde 4

Shiva, Adiyogi (le premier yogi et enseignant)

Shiva, Adiyogi (le premier yogi et enseignant)

Jour 4
Les trombes d'eau de ces trois derniers jours ont généré des fuites sur les toitures des bâtiments (y compris le hall de yoga). Evidemment, il a fallu que je glisse sur les petites flaques d'eau du réfectoire : je suis tombée sur mon genou gauche, l'hématome m'empêchait de m'agenouiller lors des postures et ma cheville droite enflait de plus en plus !

On a attaqué les postures de Hata yoga : pada hastasana, konasana, trikonasana, vrichasana... Les petites yogis passaient dans les rangs ajuster les postures en nous obligeant à forcer les mouvements, elles croyaient peut être qu'on manquait de volonté... Mais si on a fait des milliers de kilomètres et dépensé autant d'argent pour un stage de yoga, ce n'était pas pour venir faire semblant !

La psychologie basique manquait aux enseignants, mais ils vivent dans leur monde, persuadés qu'ils détiennent "la clé" ! Ce qui m'a frappée dans leur comportement, c'est leur manque de joie de vivre, on aurait dit des zombies exécutant machinalement le programme ! 

Sheela enseignante, lors de mon stage chez Isha Yoga

Sheela enseignante, lors de mon stage chez Isha Yoga

Jour 5

Enfin, quelques éclaircies entre les ondées, les maigres rayons de soleil asséchaient le sol ! J'ai passé l'après-midi à l'infirmerie : le médecin m'a donné des antalgiques, le kiné a bandé ma cheville et conseillé d'éviter certains asanas, on ne pouvait rêver mieux lors d'un stage de yoga ! Mais à ce moment là, je ne savais pas que le pire était à venir...

J'ai fait tant bien que mal les postures assises : paschimotasana, janurashasana, etc. Après la démonstration par un yogi, on nous demandait de visualiser la posture, assis les yeux fermés, avant de l'effectuer physiquement, cette méthode permettait de mieux assimiler les exercices.

Ce soir, j'ai zappé les projections de courts métrages en l'honneur de Sadhguru. Il n'y avait que les délicieux beignets à la banane pour me remonter un peu le moral !

Jour 6

On apprenait des nouvelles postures tous les jours : postures couchées sur le ventre, sur le dos. Les sessions s'allongeaient et les pauses raccourcissaient...

Je continuais les exercices en ménageant ma cheville comme je pouvais, j'étais moins souple qu'à mes cours de body balance, dire que je m'étais préparée physiquement un an avant de venir ! Je suis arrivée 5 minutes en retard au cours cet après-midi (car je m'étais assoupie avec les antalgiques) j'ai trouvé la porte close avec interdiction de rentrer même après m'être expliquée avec les sentinelles ! Je me suis crue à la maternelle... 

Jour 7

Je m'étais levée encore avec la migraine : ça ne me réussissait pas de me coucher à 23h et de me lever à 4h30 et surtout enchaîner les exercices sans mon café du matin (le sevrage était difficile). Je m'endormais dans la posture du savasana ! Mais en discutant avec les collègues, j'ai su que je n'étais pas la seule dans cet état, surtout pour les étrangers en proie au décalage horaire. Heureusement que je pouvais échanger et rire avec eux pour décompresser !

Ce midi c'était un festin sur feuille de bananier avec vadai et payasame : le repas était offert par des jeunes mariés en échange de nos bénédictions pour une longue et heureuse union. Tous les repas servis sont offerts par les dévots (annadanam) et préparés par des bénévoles. Une fois de plus l'ashram n'a rien à débourser...

Stage chez Isha yoga à Coimbatore Inde 4
Stage chez Isha yoga à Coimbatore Inde 4

Jour 8

Il restait encore 13 jours de stage : Il fallait que je tienne le coup ! Je m'étais éclipsée ce soir avec une collègue française manger dans un petit restau à l'extérieur, on s'était fait plaisir avec un énorme ghee roast et un chaï fumant ! 

Cette jeune femme n'avait pas pris de logement séparé (coût élevé), elle dormait à même le sol sur un matelas dans le hall de yoga, gratuitement comme la moitié des 400 participants : les hommes d'un côté et les femmes de l'autre et ce sous surveillance rapprochée ! Elle me racontait qu'ils étaient obligés de se déplacer en pleine nuit à cause de la toiture qui fuyait suite aux pluies torrentielles de ces derniers jours.

D'ailleurs, cela a fait sortir les serpents, il y en a beaucoup dans les alentours ! Des collègues ont vu des gros traverser la nuit. Mais moi, j'ai vu un tout petit vert trop mignon, un bébé probablement, il a fait un bond en me voyant et couru se réfugier dans le bosquet    :MSN_1552:  et moi aussi de mon côté !! Ils ont beau vous dire que les leurs sont inoffensifs, moi j'en ai peur ! 
Je vous ai mis ci-dessous le lien d'une vidéo de danse de serpents filmés dans un bassin de l'ashram https://www.youtube.com/watch?v=-x7LmoCFGCE

La suite dans le prochain épisode... Djodi

A votre attention

Je n'écris pas ces articles dans le but de promouvoir ou discréditer Isha yoga. Je relate juste mon vécu pendant mon stage de hatha yoga de mai 2014, car il n'y a pas de feed back à ce sujet sur le net en français. Cela permettrait aux futurs stagiaires francophones de se faire une idée du contenu et de l'environnement, même si les ressentis peuvent être différents d'une personne à l'autre ou d'un stage à l'autre. Tout n'est pas que béatitude comme véhiculée dans leurs vidéos promotionnelles !

Cet été (août 2016), il y a eu beaucoup de controverses sur cette fondation : plaintes pour des motifs accablants, plusieurs perquisitions de la police dans leur enceinte, procès en cours... L'affaire a été relayée par les médias nationaux (vidéos sur youtube), je vous invite à bien vous documenter avant de vous engager et sur place faire appel à votre sens du discernement. Djodi

Les autres épisodes
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/12/stage-chez-isha-yoga-a-coimbatore-inde-7 http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/11/stage-chez-isha-yoga-a-coimbatore-inde-6.html
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/10/stage-chez-isha-yoga-a-coimbatore-inde-5.html
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/08/stage-chez-isha-yoga-a-coimbatore-inde-4.html
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/07/stage-chez-isha-yoga-a-coimbatore-inde-3.html
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/06/stage-chez-isha-yoga-a-coimbatore-inde-2.html
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/04/stage-isha-yoga-coimbatore-inde-partie-1.html

Une réflexion personnelle sur les religions (le karma) et la culpabilité qu'elles engendrent
http://www.saveurindiennemetisse.com/2016/06/karma-religions-et-culpabilite.html

Je réponds à vos interrogations par la messagerie privée, via le formulaire de contact. Merci de partager aussi votre expérience, vos commentaires ne seront pas publiés, sauf si c'est votre souhait. http://www.saveurindiennemetisse.com/yoga-une-route-vers-soi.html

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Djodi

Native de Pondichéry (Inde), mes préférences culinaires tendent vers les plats de mon enfance métissés avec ceux des pays visités. J'ai créé ce blog pas seulement pour partager sur la cuisine et l'épanouissement de soi mais aussi pour relier les gens entre eux, amener à réfléchir les uns et les autres sur des sujets dont ils ne se seraient jamais intéressés, les ouvrir à de nouveaux horizons, bref si je peux aider les autres à avancer aussi... ! Merci pour vos commentaires. Djodi
Voir le profil de Djodi sur le portail Overblog

Commenter cet article