Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saveur indienne métisse

Cuisine inspirée et nourriture spirituelle : un blog pour partager avec vous mes recettes culinaires inspirées par mes origines indiennes et mes voyages. J'essaie de démystifier les préparations sophistiquées pour les rendre accessible à tous. Merci pour vos suggestions. Djodi "Tout ce qui n'est pas partagé est perdu pour toujours" Rabindranath TAGORE, poète indien

Karma, religions et culpabilité

Une réflexion personnelle sur la culpabilité engendrée par les religions et sectes qui manipulent les gens pour servir leurs doctrines. Le mode opératoire est le même dans tous les pays du monde (facilité maintenant par internet), les plus intrusives sont celles qui démarchent pour nous convertir à leur cause ! 

Je suis née dans une famille hindoue, avec une mère "trop pratiquante" qui m'emmenait prier aussi bien au temple, qu'à l'église ou à la mosquée. Les Indiens sont ouverts : c'est une qualité qui les rend vulnérable devant cette profusion de dieux, croyances, dogmes et rituels religieux dans ce grand pays démocratique...

Ma scolarité, je l'ai faite dans un collège privé catholique, les cours de catéchisme m'ennuyaient car je ne pouvais pas me satisfaire de croyances et de règles à suivre, j'avais besoin de comprendre ! Je ne pouvais répéter prières et mantras comme un perroquet !

Je me rappelle encore d'une conversation que j'ai eue avec mes copines d'enfance, quand j'avais dix ans, sur DIEU : une d'entre elles avait dit que Dieu c'était "une flamme qui ne s'éteint jamais" et je lui avais répondu : alors il ne peut ni nous voir, ni nous entendre alors ??

Gamine, je suivais ma maman dans ses pratiques mais en grandissant mon point de vue avait changé : je ne trouvais aucun sens à tous ces rites religieux, des doutes sur l'existence d'un dieu qui pouvait "regarder crever" autant d'humains dans la misère et la maladie...

"La vérité demeure non manifestée. Si tu appelles cela la vérité, elle n'est déjà plus là"   Proverbe chinois

"La vérité demeure non manifestée. Si tu appelles cela la vérité, elle n'est déjà plus là" Proverbe chinois

A la vingtaine, j'ai cessé de croire (bizarrement ça coïncidait avec le décès de ma maman), un rejet total de la foi religieuse ! Mais, il y a toujours eu une recherche spirituelle laïque (à l'époque je ne savais pas la définir ainsi), ce qui m'a permis d'évoluer dans ma façon de penser.

Avec le recul, je constate que toutes les institutions religieuses et sectaires ont ce talent : faire croire aux gens qu'ils ont besoin des dieux (donc d'elles) pour exister, mais cette foi religieuse implique qu'on doit d'abord perdre foi en nous mêmes, en nos propres capacités ! D'accepter inconditionnellement toutes les réponses que ces institutions apportent à nos questionnements comme étant "la vérité absolue". Et surtout elles vous empêchent de vous poser des questions pour éviter que vous ne trouviez des réponses différentes des leurs ! 

En mai 2014, j'ai séjourné dans un ashram indien pour faire un stage de yoga (ci-dessous lien de mon journal de stage dans la rubrique yoga), les méthodes d'endoctrinement étaient similaires aux religions naissantes (les faits qui sont reprochés à cet ashram en août 2016 sont venus confirmer mon pressentiment). Chacun prêche pour sa paroisse, n'est ce pas instrumentaliser les gens vulnérables à des fins personnelles et matérielles? Comment autant de personnes peuvent se faire embobiner dans ces dérives sectaires ? Où est passé leur sens du discernement ?

Loin de moi l'idée de dénigrer les croyants et les pratiquants, mais quand je discute avec certains d'entre eux, j'ai toujours l'impression qu'ils détiennent LA VERITE, comme certains scientifiques d'ailleurs ! Ne peut-on pas pratiquer une religion sans suivre aveuglément ses préceptes ? On est déjà "conditionné" culturellement, familialement, socialement et là une couche de plus pour nous abrutir et nous diviser !!

Mais le côté positif  des religions, c'est qu'elles permettaient d'éduquer et de discipliner les gens. Par exemple dans l'hindouisme, certains rituels obligatoires ne sont ni plus ni plus moins des règles d'hygiène corporelle et environnementale, ainsi qu'une ligne de conduite à tenir en société. Ce fut à une époque où l'enseignement n'était possible que par le biais de la religion, mais les gens continuent à perpétuer certaines traditions devenues obsolètes aujourd'hui !

Malheureusement, les bonnes intentions du départ se sont perverties en intolérance, fanatisme et obscurantisme pour maintenir le peuple dans l'ignorance et la peur, pour mieux les manipuler...

Vivre en paix malgré la diversité religieuse, une utopie ?

Vivre en paix malgré la diversité religieuse, une utopie ?

"Quelles que soient nos sensibilités religieuses, puissions-nous comprendre qu’aucune religion n’est meilleure qu’une autre. Fondamentalement, nous sommes intimement convaincus qu’elles poursuivent toutes le même but : libérer l’humanité de la souffrance et l’élever dans l’harmonie, la paix, l’amour, le partage, la fraternité, la compassion, etc.

Si les enseignements des Prophètes ont été détournés pour servir les intérêts de l’homme ignorant et avide de pouvoir, cela ne remet nullement en cause la vérité qu’ils contiennent ; cette vérité que des milliers d’individus ont pu reconnaître, comprendre et incarner pour devenir des sages, des saints, des êtres de cœur, vertueux et nobles.

Ne faisons pas l’erreur d’associer la religion aux perversions dont elle a été l’objet et qui ont servi les intérêts de l’esprit de division au travers de celles et ceux qui se sont laissés manipuler par lui, au risque d’en renforcer l’influence nuisible dans notre propre psyché.

L'homme qui n'a pu s'épanouir sainement dans la rencontre chaleureuse des autres, deviendra plus ou moins secret,hermétique, ou bien il ne pourra exprimer sa sympathie, son amitié, voire son affection, que par une ironie mordante ou une agressivité totalement inattendue. — Michel Quoist, Construire l'homme"

Selon André Comte Sponville, la recherche de la spiritualité sans Dieu ne conduit pas au nihilisme (Wikipédia : une doctrine ou attitude, fondée sur la négation de toutes valeurs, croyances ou réalités substantielles. Souvent associé au pessimisme ou au scepticisme radical, le nihilisme nie ou émet des doutes, quant aux causalités, intentionnalités et normativités de l'existence. Cette notion est applicable à différents domaines : politique, littéraire, religieux et philosophique). Les religions nomment le mystère de la vie Dieu. La spiritualité est la vie de l'esprit, pas besoin d'être croyant pour entamer cette quête dit-il.

La religion est l'asile de l'ignorance SPINOZA

Définition de karma : c'est la loi de cause à effet, chaque action produit des conséquences (que nous jugeons bonnes ou mauvaises) qu'on doit assumer dans cette vie ou dans les suivantes !

Si on prend la voiture, y a un risque d'avoir un accident de la route ! Le fait d'écrire un article sur ce sujet pourrait me nuire... Mais on ne va pas s'arrêter de vivre pour autant par peur des conséquences de nos actes ! Faisons au mieux, ce qui nous paraît juste, tout en ayant conscience que quand on sème du piment, on ne récoltera pas des fraises !

Cette interprétation erronée du karma entraîne une forme de fatalisme chez certains qui se complaisent dans leur situation de victime, en se plaignant que tout est écrit d'avance à quoi bon batailler. 

J'entends certains marteler "la terrible loi du karma" de plus en plus sur le net (à l'origine cette notion venait de l'hindouisme puis du bouddhisme). C'est encore et encore culpabiliser les gens avec le bien et le mal des vies antérieures, mais qui était là pour voir et juger ce qui était bien et ce qui était mal ?? Et quand bien même, s'il y a des gens qui sont venus ici bas pour payer leur mauvais karma, qu'en est-il de ceux qui jouent le rôle de bourreau : accumulent-ils un bon karma en ayant rendu service ou doivent-ils expier le mauvais traitement affligé aux autres, à leur tour ?

Alors la réincarnation devient un cycle infernal ? Expliquez-moi car j'en perds mon latin !!            Pourquoi vivons-nous toujours dans la peur de la colère des dieux ?
J'ai lu quelque part : certains font de leur vie un enfer pour aller au paradis après leur mort !

Mon agnosticisme ne fait que perdurer... Djodi  alien
 

Karma, religions et culpabilité
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Djodi

Native de Pondichéry (Inde), mes préférences culinaires tendent vers les plats de mon enfance métissés avec ceux des pays visités. J'ai créé ce blog pas seulement pour partager sur la cuisine et l'épanouissement de soi mais aussi pour relier les gens entre eux, amener à réfléchir les uns et les autres sur des sujets dont ils ne se seraient jamais intéressés, les ouvrir à de nouveaux horizons, bref si je peux aider les autres à avancer aussi... ! Merci pour vos commentaires. Djodi
Voir le profil de Djodi sur le portail Overblog