Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saveur indienne métisse

Cuisine inspirée et nourriture spirituelle : un blog pour partager avec vous mes recettes culinaires inspirées par mes origines indiennes et mes voyages. J'essaie de démystifier les préparations sophistiquées pour les rendre accessible à tous. Merci pour vos suggestions. Djodi "Tout ce qui n'est pas partagé est perdu pour toujours" Rabindranath TAGORE, poète indien

Les pervers narcissiques rôdent, fuyez

L'emprise des pervers narcissiques

La vidéo ci-dessus me parle ! Il m'a paru essentiel d'aborder ce sujet, car beaucoup de personnes sont concernées par ces prédateurs, aussi bien dans la sphère familiale que professionnelle ! Difficile de les discerner quand on n'a jamais été confronté à ces malveillants, doués pour "embobiner" les vulnérables !
 
J’étais mariée pendant 13 ans à un pervers narcissique. Aux yeux de ma famille, c’était le gendre idéal : ils n’ont jamais compris pourquoi je l’ai quitté en lui laissant tout (maison, mobilier… pris ma petite voiture avec mes effets personnels et traversé la France du nord au sud), ni même la Juge  qui a prononcé notre divorce : "le partage est très inégal et en votre défaveur, voulez vous qu'on repousse le jugement ? " Non surtout pas, je n'avais qu'une envie c'était de retrouver ma liberté ! La perte financière était le dernier de mes soucis et j'avais déjà quitté la région depuis presqu'un an (la procédure était à l'amiable, erreur : l'avocat s'occupait aussi de son entreprise).
 
En public, il était «bien sous toutes les coutures » mais l’envers du décor était tout autre à la maison : la guerre était psychologique (c’est pour cela que je n’avais pas assimilé ce qui se tramait à de la violence). Surtout je l’avais rencontré à 19 ans et lui il en avait huit de plus, j'étais jeune et naïve ! Petit à petit , le prince charmant est redevenu crapaud, plus il a commencé à bien gagner sa vie (il était à son compte) plus il devenait tyrannique. Et il se comportait ainsi qu'avec moi car j'étais à sa merci sentimentalement (mais pas du tout financièrement puisque je travaillais même si ça lui déplaisait).
 
Au quotidien, il me traitait comme "une gamine" et me rabaissait, mais jamais devant les autres ! Je suis du style « ni paillasson, ni hérisson », donc je me rebellais et ça alimentait sa toute puissance ! Quand j'ai appris à m'affirmer comme une adulte (et non à réagir comme une ado à ses prises de position) ça s'est empiré ! Faute de pouvoir mettre un nom sur ce profil pathologique, j’ai subi toutes ces années (au nom de l’amour), en pensant que le mariage c’était pour la vie…
 
Quand je suis partie, il a été cherché (acheté en Ukraine par agence interposée) rapidement une femme de milieu modeste avec un enfant en bas âge, car il avait besoin d’une autre « proie » en position de faiblesse pour asseoir son autorité !!
 
Cela fait plus d’une décennie que j’ai rompu tout lien avec lui (même si au début, il a essayé gentiment de me récupérer mais en vain) et je me suis reconstruite depuis ! J'ai compris bien plus tard que ce sont ses complexes d'infériorité qui l'ont poussé à agir ainsi...
 
Mais, la vie a mis à nouveau un PN sur mon chemin, sous la forme d'un Chef de service dans une collectivité territoriale ! Il y en a beaucoup dans le milieu professionnel : des « petits chefs tyrans» qui mettent à mal tout un service. Mais ces managers sont recrutés pour leurs "qualités de PN" : sournois, manipulateur, menteur, expert dans l'art de diviser pour mieux régner… bref, dépourvus d'empathie. La vidéo ci-dessous en parle très clairement !
 
Je l'avais surnommé DIEU par allusion à Benoit Poelvoorde dans "Le tout nouveau testament : Dieu existe, il habite à Bruxelles" l'acteur est excellent dans le rôle du parfait PN qui a une vie de m.... et emm.... les autres pour se venger. Le film est hilarant si ça vous tente !
 
Cette fois-ci, je m’en suis mieux sortie car je l’ai vite cerné et pris mes distances (j'étais son assistante).  Je ne réagissais pas à ses subterfuges et il se servait de ses sous-fifres pour me "taper dessus". Quand il a compris que j'ai compris : ça l’a excédé de n’avoir aucune emprise sur moi donc il s’est arrangé pour me faire virer !!
 
J'ai croisé quelques patrons PN (des femmes aussi) : ils me recrutent aussi pour ma façon d'être (tranquille) qu'ils assimilent à de la soumission, mais l'impact était moindre car c'était des missions intérimaires de courte durée. Aussi dans le milieu professionnel, je suis plus lucide : comme il n'y a pas de sentiment,  il y a moins de dégâts ! Mais c'est toujours au détriment de mon travail...
 
Dans mon entourage, j’ai une cousine et une amie qui vivent avec des pervers narcissiques. J’ai essayé de les aider mais elles trouvent des excuses pour ne pas sortir de cette spirale infernale ! Ca me désole, mais on ne peut pas sauver des personnes contre leur gré !
 
Les victimes sont principalement des affectives, prêtes à tout pour satisfaire l'autre pour se sentir aimées, acceptées et reconnues et ça les PN les reniflent à plusieurs kilomètres !! Beware of hyena !
 
Les PN ne changeront pas car ils savent ce qu’ils font et ne se remettront jamais en question. Inutile de perdre son temps et son énergie avec des "malades incurables", non je devrais dire "tordus" car ils sont conscients de leur perversion ! La seule solution est l’éloignement… Partez sans vous retourner, vous remettre en question pour arranger ces relations toxiques ne sert à rien!!
 
Si vous reconnaissez quelqu’un de votre proche entourage dans le profil de PN décrit ci-dessous, n’hésitez pas à demander de l’aide à des professionnels pour guérir plus vite (c’est ce que je n’ai pas su faire, heureusement que les ouvrages et les sites internet spécialisés ont contribué à ce travail de reconstruction) ! Surtout quand il y a des enfants, ça vous oblige à garder le lien avec le "tordu" heureusement la vie m'a épargnée ce souci ! Et parlez en autour de vous, pour que les consciences s'éveillent. 
 
Ci-dessous, une vidéo avec des conseils judicieux pour divorcer d'un PN, j'aurais aimé avoir le mode d'emploi avant mon divorce, ainsi je n'aurais pas laissé des plumes ! Djodi
source : une psy à la maison https://www.youtube.com/channel/UCb7wV4tDZ5Krr-eqPV42plg
Lorsque l'esclave meurt, le maître disparait - Hegel
 
Reconnaître, détecter un pervers narcissique : 
FUYEZ ! Le pervers narcissique éprouve de la joie au spectacle de votre déchéance associé au sentiment de domination morbide. L’erreur des victimes d’un manipulateur pervers narcissique est de rechercher l’existence d’un sentiment là où il n’en demeure malheureusement aucun. Véritables machines à broyer, on les reconnaît principalement dans des amours toxiques, mais ce sont également des amis, des collègues, votre propre famille.
Culpabilise sa victime en inversant les rôles
Susciter un sentiment de culpabilité chez sa victime est une manœuvre dans laquelle le pervers narcissique prend un véritable plaisir. En reportant sa responsabilité sur sa cible, il la pousse à admettre qu’elle seule est responsable d’une situation. Se défausser de ses torts est une spécialité du manipulateur.
Ne communique pas clairement, nie les évidences
Impossible de connaître avec exactitude ses demandes, ce dont il a besoin, ses sentiments comme ses opinions. Il fait en sorte que sa proie soit perpétuellement en train de chercher à le comprendre, c’est pour ce motif qu’il répond souvent de manière à entretenir l’ambiguïté.
• « T’as mal compris, j’ai pas dit les choses dans ce sens-là… »
• « J’ai pas fait ça dans ce but… »
• « Je l’ai pas dit pour toi… »
À chaque personne ou situation un comportement différent
Une personne normale use d’un mode de réaction relativement constant. Notre personnage, quant à lui, est constamment différent sur les sentiments affichés, ses comportements comme ses opinions. La victime n’arrive jamais à le situer dans la relation ni à savoir qui il est réellement. Il est insaisissable !
Il est armé de raisons logiques
Là où une demande aurait reçu le plus mauvais accueil avec un autre, les raisons logiques qu’il avance créent l’acceptation. Ainsi, souvent, sa cible se retrouve à accepter des choses qu’elle n’aurait jamais approuvées normalement. Les demandes sont déguisées par la logique implacable de son raisonnement. Marionnettiste à vos dépens, mais votre prise de conscience ne se fait qu’après coup !
Vous devez être parfait
La perfection n’est pas une option ! Il vous fait croire que vous ne devez absolument jamais changer d’avis et que vous devez répondre immédiatement aux questions qu’il pose. Ainsi vous devez tout savoir et réagir à ses demandes au quart de tour.
Critique et dévalorise
Sa critique est discrète mais intense, il dévalorise sous couvert de l’humour au début, puis émet des jugements sur vous. Il insinue le doute sur vos qualités, vos compétences et plus généralement votre personnalité. Avec lui la personne que vous croyez être aura peu à peu perdu toute importance. Vous devenez banal, inintéressant, voire extrêmement inférieur.
Fait passer ses messages par les autres
Place autrui en position de transmettre ses messages. Il en use principalement pour ne pas se dévaloriser en attaquant les autres car c’est vous qui l’aurez dit et non pas lui. Ainsi, il peut être le bourreau d’une personne tout en réconfortant de cette même victime dans le même tableau.
Divise pour mieux régner
D’une touche délicate, avec discrétion, il sème la zizanie tout en cultivant la suspicion. Son mode de fonctionnement est de diviser pour mieux régner. Il brise progressivement les amitiés et les groupes dans l’optique d’obtenir ce qu’il désire.
Il se positionne en victime
Auto-élu victime, le pervers narcissique se place dans cette position pour être la vedette. Ainsi, son entourage compatit, le plaint, le comprend dans ses épreuves. Il est celui vers qui l’on se tourne et, après tout, qui pourrait se méfier d’une victime ? Avec lui, il ne faut jamais hésiter à s’apitoyer sur son pauvre sort, il ne vous mangera que mieux, alors !
Ignore les demandes
Oui, il répondra toujours positivement aux demandes qui lui sont formulées. Cependant, il préférera ensuite s’esquiver poliment en prétextant toujours une raison valable.
Utilise les principes moraux des autres
Pour assouvir ses besoins, il utilise les principes moraux des autres tel un caméléon. Il peut intégrer totalement le mode de pensée d’un groupe et ses principes en faisant croire qu’il s’agit également des siens. Étant un être en réalité très faible, il n’a aucune personnalité et absorbe celle des autres !
Menaces cachées ou chantage ouvert
Il peut tout aussi bien user des menaces de manière déguisée que du chantage ouvert. Dans les deux cas sa cible doit se plier à ses exigences.
Change de sujet ou s’échappe
Au cours d’une conversation, il change totalement de sujet sans crier gare. Pour esquiver une question qui le mettrait mal à l’aise ou le mettrait à jour, il change de sujet comme s’il n’avait pas entendu la question. Déroutant, il peut également s’échapper en quittant la discussion ou la rencontre.
Mise sur l’ignorance des autres
L’ignorance des autres est une source favorable dans laquelle il puise inlassablement pour faire croire en sa supériorité. Il se sert de la crédulité des individus, de leur ignorance pour leur montrer qu’il est supérieur, et son besoin d’admiration est enfin reconnu. Il cherche souvent des personnes dans la détresse.
Il ment
Il ment souvent pour tout et rien, même pour des broutilles, s’inventera une vie et détestera par-dessus tout se faire démasquer. Il peut avoir des vies différentes avec plusieurs personnes en même temps. Ses mensonges sont souvent indécelables, car il va y ajouter une pointe de vécu pour les rendre crédibles assez longtemps.
Dit le faux pour connaître le vrai
Il prêche le faux pour savoir le vrai et cela s’applique à tous les domaines de sa vie. Cette stratégie a essentiellement pour but de lui faire savoir s’il peut faire confiance à la personne qu’il côtoie. Cela permet aussi de tester l’évolution de la prise de contrôle sur sa proie.
Il est égocentrique
Il rapporte tout à lui-même d’une façon très naturelle, sa nature égocentrique demeure profonde. C’est le plus beau, il est le meilleur, il veut être le gourou …
Il peut être jaloux
Le pervers narcissique peut être jaloux. Attention, toutefois, car ce n’est pas une jalousie sentimentale amoureuse, mais une traduction envieuse ! Il cherche par-dessus tout à le cacher, mais sa jalousie s’exprime à l’égard des capacités que vous avez et dont il ne dispose pas. Le PN vous côtoie en tant que sa chose et, en tant que femme, vous êtes son objet. Donc vous n’avez pas le droit de le supplanter, il est le meilleur.
Obsédé par l’image sociale
Il ne supporte pas d’être critiqué, car il ne veut et ne peut pas être perçu comme une personne mauvaise. L’image POSITIVE que les autres renvoient de lui est capitale, pour ne pas dire vitale même, car il lui est insupportable de paraître différemment.
S’énerve rarement
Le manipulateur s’énerve rarement, car la prise comme la conservation de son contrôle est à la base de son fonctionnement. Sauf dans le cas d’un pervers naturellement violent, un manipulateur orchestre une crise s’il juge utile de le faire, mais ce ne sera en rien une action spontanée pour lui.
Ne tient pas compte des autres
Vos droits, vos besoins comme vos désirs ne tiennent aucune place pour lui, bien qu’il fasse croire le contraire.
Paroles opposées à ses attitudes
Quand le discours est blanc, ses actions sont noires ! Les réactions du manipulateur sont à l’opposé de l’attitude correspondant au discours.
On parle de lui
Il fait constamment l’objet des conversations, même lorsqu’il n’est pas présent. C’est d’ailleurs une grosse source de satisfaction du manipulateur pervers narcissique.
Devient soudainement attentionné
Flatterie, sortie, petit cadeau, cette personne fait pour vous plaire et vous entoure de sollicitude de façon inattendue. Dans ce cas, il aura une demande à faire qu’il fera passer pour votre bien-être alors qu’il agira dans son propre intérêt. En faisant croire qu’il comble l’un de vos besoins ou par une action de gentillesse, il n’agit que dans son intérêt.
Provoque un sentiment de non-liberté
Provoque un sentiment de dépendance affective. Vous ne pouvez pas vous séparer de lui, même si vous savez qu’il est malsain de l’avoir comme relation.
Atteint ses objectifs aux dépens des autres
Il est d’une efficacité remarquable pour atteindre ses objectifs aux dépens des autres. Il sait parfaitement utiliser autrui pour obtenir ce qu’il veut. Il est le marionnettiste de son entourage.
Fait perdre vos repères
Avec lui, votre esprit devient confus, il retourne votre cerveau. L’expression « ne plus savoir où l’on habite » prend tout son sens avec lui. Le terme de « lavage de cerveau » est approprié, car il cherche à modeler l’autre en fonction de ses buts. Narcissisme exacerbé, il jouit d’observer à quel point il fait ce qu’il veut de sa petite souris.
Vampirise votre énergie
Lors de phases de dénigrement, de rabaissement, il vous vide de votre énergie. Ce n’est pas pour se ressourcer lui-même donc le terme « vampiriser » est mal employé, il s’agit d’un trou noir dans les faits. Le caractère injustifié de son attitude vide l’énergie de sa victime qui ne sait jamais comment agir avec le pervers.
Froideur émotionnelle
Sous l’apparence d’une personne aimante, il est pourtant dénué d’empathie. Il fait preuve d’une froideur émotionnelle incroyable, sauf si sa victime lui dit être mal par sa faute. Dans ce cas de figure, il fera tout pour prouver que NON.
Il vous fait du mal
Avec lui vous souffrez, vous êtes psychologiquement mal et ne savez pas comment agir avec lui. Cela peut même avoir des conséquences sur votre santé par une perte d’appétit, un sommeil difficile, de la déprime…
Des points positifs ?
Vous avez sans doute reconnu la personne qui vous détruit. Nous sommes sincèrement désolés pour vous car n’êtes malheureusement pas arrivé sur le site par hasard, cette personne vous consume. http://www.perversnarcissique.com/test-pervers-narcissique/

Des vidéos de Jean Jacques Crevecoeur sur les toxiques http://saveurindiennemetisse.over-blog.com/2016/04/benir-ses-ennemis.html

http://www.saveurindiennemetisse.com/tag/relation%20a%20l%27autre/

P.S. Je ne suis pas rémunérée par les auteurs pour promouvoir leurs vidéos, j'ai aimé donc je partage ! Djodi

Pervers narcissiques et harcèlement moral au travail

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Djodi

Native de Pondichéry (Inde), mes préférences culinaires tendent vers les plats de mon enfance métissés avec ceux des pays visités. J'ai créé ce blog pas seulement pour partager sur la cuisine et l'épanouissement de soi mais aussi pour relier les gens entre eux, amener à réfléchir les uns et les autres sur des sujets dont ils ne se seraient jamais intéressés, les ouvrir à de nouveaux horizons, bref si je peux aider les autres à avancer aussi... ! Merci pour vos commentaires. Djodi
Voir le profil de Djodi sur le portail Overblog

Commenter cet article